Les traitements énergétiques sont des soins à distance dont la durée est comprise entre 7 et 11 semaines consécutives selon un protocole précis.

Un réel travail de fond est alors mis en place de manière à libérer totalement et définitivement la personne en agissant à la racine du problème.

Cette racine peut trouver son origine dans :

  • de lourdes mémoires de vies antérieures (certaines mémoires douloureuses de vies passées créent des blocages),
  • un lien karmique entre deux personnes (couple par exemple),
  • l’inversement de l’énergie de vie (provoquant la plupart du temps des problèmes dans le quotidien),
  • des attaques occultes,
  • des mémoires transgénérationnelles pouvant remonter à plusieurs générations,
  • des incorporations (totales ou partielles) par des entités,
  • etc.

Ce qui amène des personnes à me consulter pour ce type de soin, est par exemple, le fait de constater que malgré un travail de thérapie (psychanalyse, hypnose, acupuncture, magnétisme, etc.*) elles ressentent toujours “ce” malaise profond qui leur gâche la vie.

En effet, ces personnes sentent qu’il y a au fond d’elles-mêmes “quelque chose” qui les empêche de trouver une solution à des problèmes de santé, relationnels ou autres et que “ce quelque chose” d’innommable est toujours là bien qu’elles fassent des efforts pour tenter de trouver une issue.

Par conséquent, la présence de telles informations (comme celles citées ci-dessus) dans les corps subtils et physiques des personnes (sang, squelette, moelle osseuse) impacte fortement les résultats d’autres soins mis en œuvre*. Il est donc primordial d’identifier la présence de la racine afin de la prendre en charge de la façon appropriée.

Voici une liste de troubles ayant donné lieu à la mise en place de traitements énergétiques

  • incompréhension et disputes incessantes au sein du couple (lien karmique commun datant d’une vie antérieure),
  • dépression et idées suicidaires,
  • impression de ne plus être soi-même mais quelqu’un d’autre,
  • problèmes de circulation sanguine,
  • amputations des membres inférieurs,
  • sensation d’être toujours “plombé” et que rien ne va jamais dans le bon sens,
  • troubles physiques, psychiques qui se manifestent de façon brutale, parfois même depuis la naissance, et dont l’origine reste indéterminée (voir exemples plus bas),
  • etc.

Ces soins sont proposés lorsqu’ils s’avèrent être la meilleure alternative (le soin parfaitement approprié). Ceci est évalué et défini par des tests qui valident l’adéquation du traitement avec la problématique du client.

La durée des soins délocalisés sur plusieurs semaines peut parfois sembler longue mais il est important de souligner qu’en 4 à 11 semaines (seulement) des troubles (insolubles jusqu’alors) sont réglés.

Éléments nécessaires au traitement énergétique :

  • Une photo de la personne
  • Nom, prénom(s)
  • Date, heure et lieu de naissance

Ces éléments représentent la clé d’accès à l’énergétique de la personne pour pouvoir lui octroyer le soin dont elle a besoin. L’énergétique d’une personne est non localisé, c’est-à-dire non limité par le temps et l’espace.

Ce type de soin spécifique s’adresse aussi aux enfants

Des enfants ont ainsi bénéficié des ces traitements énergétiques. Par exemple, une petite fille de 6 ans a vécu un soin de plusieurs semaines pour traiter une mémoire transgénérationnelle.

En effet, la petite fille manquait de joie de vivre et était exclue par ses sœurs et ses camarades d’école. Ainsi, lorsque la maman a sollicité mon aide pour accompagner son enfant, mon pendule de radiesthésie m’a “dit” que “oui” je pouvais bien aider cet enfant par un traitement énergétique de plusieurs semaines (en l’occurrence, 8 semaines).

Les tests en radiesthésie ont montré que la petite fille portait en elle une mémoire de dépression appartenant à son défunt grand-père. Celui-ci, dépressif, s’était ainsi donné la mort plusieurs années auparavant. De ce fait, il était primordial, pour cette enfant, qu’elle soit pleinement libérée. Elle avait d’ailleurs dit à sa maman qu’elle voulait de l’aide de la “dame de l’énergie”.libération mémoire transgénérationnelle traitement énergétique bretagne

Dès l’instant où j’ai commencé le traitement énergétique à distance, la petite a senti une libération en percevant un “petit bonhomme rouge” qui quittait son corps. C’est ce qu’elle a exprimé à sa maman. Au fil des jours, la petite fille se portait de mieux en mieux. Son entourage (ses parents, ses oncles et tantes ont nettement vu la transformation de la fillette triste en une petite fille rieuse et joyeuse : avec un comportement d’enfant de son âge !) ; et qui plus est, qui s’entendait désormais avec ses sœurs et ses camarades de classe.

Libérer une personne dès son plus jeune âge (lorsque l’heure du soin est arrivée à maturité) est loin d’être anodin. Des enfants, s’ils n’étaient pas libérés de telles emprises grandiraient alors avec des informations délétères, qui leur feraient prendre des voies qui ne seraient pas forcément les bonnes, entretenir des relations qui elles n’ont plus ne seraient pas porteuses. En somme, procéder à de telles libérations lorsque les personnes sont encore jeunes donne clairement l’opportunité aux dites personnes de prendre un chemin de vie avec lequel elles ont plus de chances d’être en adéquation. Des traitements énergétiques spécifiques permettent d’éviter ainsi bien des déboires dans leur vie future.

Pour conclure sur les traitements énergétiques prodigués aux enfants ; ces derniers vivent ce type de soins d’une manière différente de celle des adultes ; en tout cas c’est comme cela que ça s’est passé jusqu’à maintenant. Les adultes ont tendance à avoir des hauts et des bas durant les soins, des courbatures, une accentuation (à certains moment du soin) des symptômes, de la fatigue passagère.

Voici quelques exemples d’adultes ayant bénéficié de mes services

  • Monsieur Y du Finistère

Depuis 4 mois, Mr Y souffre d’un important repliement sur lui-même. Cela se caractérise par le fait qu’il ne communique plus ni avec ses enfants, ni avec sa femme. Sans savoir pourquoi, sans raison apparente, il lui est impossible d’échanger avec eux.

Mr Y me dit avoir, je cite, “l’impression de se désagréger, jusque dans son couple”. Il ne sourit plus et n’a plus envie de rien.

Pour aider Mr Y un traitement énergétique de 7 semaines est mis en place. Ce soin agit donc sur des stigmates d’incorporation.

A la suite de ce soin, Mr Y me dit sourire de nouveau, se sentir bien à la fois en lui-même et avec son entourage (dont son épouse).

 

  • Madame J des Côtes d’Armor

Madame J, qui me dit avoir tout pour être heureuse. Mais elle souffre de crises de boulimie depuis quelques mois lorsqu’elle prend contact pour savoir s’il est possible de l’aider.

Le soin de Madame J dure 4 semaines. Il permet de dégager Mme J d’un lien karmique qui provoquait un vide énergétique important la poussant à se remplir avec la nourriture.

A la fin du traitement, Madame J me dit que son moral est bon, que son corps va bien et que les crises de boulimie ont cessé depuis déjà quelques jours.

 

  • Monsieur P des Côtes d’Armor

traitement soin énergétique depression liberation traumatismeMadame P, épouse de Monsieur P (à la retraite), me contacte par téléphone pour son mari souffrant de dépression. Je précise alors à Madame P que j’ai besoin de m’entretenir avec son époux. Il est important qu’il m’explique avec ses propres termes et son énergie bien à lui la manière dont il se sent.

Mais Monsieur P est incapable de prendre le téléphone et de me parler. Expliquer ses souffrances lui est beaucoup trop difficile. Je ressens l’extrême détresse de cet homme. Aussi, si l’expression par la parole ne lui est pas possible peut-être serait-il en mesure de m’écrire une lettre ?

Madame P me répond qu’elle va transmettre mon message à son mari.

Environ une semaine plus tard, je reçois la lettre de Monsieur P accompagnée des éléments nécessaires dont j’ai besoin pour faire mes tests au pendule. Monsieur P m’informe qu’à l’âge de 9 ans, il a été violé par le prêtre de son village. Il est resté traumatisé et a vécu toute sa vie durant avec ce traumatisme qui a fini par le plonger dans une dépression profonde. Je suis heureuse d’être en mesure d’aider cet homme.

Ainsi, après plusieurs semaines de soins, lors de l’entretien téléphonique post-soin (avec Monsieur P directement !) je suis heureuse de l’entendre me dire qu’il “se sent bien et normal” et qu’il a repris les cours de danse avec son épouse ! La vie a repris ses droits.

 

  • Madame H de Genève

Madame H, 49 ans, a de la polyarthrite depuis plusieurs années. Cette polyarthrite se situe dans les jambes et les pieds. Cela l’empêche de marcher de façon régulière.

Elle fait donc appel à moi pour savoir s’il est possible de l’aider.

Mes tests au pendule démontrent que Madame H porte un lourd secret de famille. Le poids qu’il représente est si lourd que le soin adapté se fera sur 4 semaines. Le traitement énergétique permettra alors d’agir sur la mémoire transgénérationnelle liée à ce secret.

A l’issue du soin, Madame H me dit avoir senti « quelque chose partir de son corps ». Elle a l’impression « qu’une porte sur quelque chose de nouveau s’est ouverte ». La polyarthrite est toujours présente mais Madame H peut désormais marcher.

 

  • Monsieur I du Cher

Monsieur I, 27 ans, est venu au monde avec plusieurs malformations congénitales et est fréquemment sujet à des accès de colère et de pessimisme.

Il me contacte pour un soin : la solution est de mettre en place un traitement sur 11 semaines pour libérer un lien karmique de vie antérieure très important.

A la suite de ces 11 semaines, Monsieur I me dit ressentir les effets bénéfiques du traitement : il se sent plus apaisé, notamment au niveau psychique, et plus calme.
Il précise que son entourage familial a également perçu ces changements positifs.

 

  • Madame L de Normandie

Madame L, 28 ans, sent que “quelque chose ne va pas” – sans pouvoir l’expliquer – lorsqu’elle se rend aux réunions de famille qui se déroulent chez ses parents. Elle a l’impression que les membres de sa famille sont agressifs avec elle, qu’ils ont quelque chose contre elle, alors “qu’elle ne fait rien de mal”. En outre, elle dit percevoir de la jalousie de la part des personnes qu’elles côtoient dans son entourage professionnel et amical. Elle remarque que depuis son enfance elle a toujours dû lutter pour avancer car “la vie lui met des bâtons dans les roues”.

Je m’occupe donc de Madame L avec un soin de 8 semaines consécutives qui permet de la libérer d’un lien karmique de magie noire datant d’une vie antérieure.

Le soin de Madame L est très fort, au point que lors d’un dimanche après-midi, son bras gauche reste immobile durant 3 heures.

A l’issue de ce soin, elle se sent “pousser des ailes”. Installée à son compte en qualité d’esthéticienne, elle prend un tournant important dans son activité en décidant notamment d’utiliser désormais dans son institut des produits biologiques. Elle me dit qu’elle se sent épanouie et qu’elle a la sensation de vivre une autre vie : la sienne.

Beaucoup de mes clients disent qu’il y a un avant et un après soin, et certains d’entre eux ont l’impression de vivre une renaissance.

Print Friendly, PDF & Email